Expérience d’économie vivante : le blé noir en Bretagne

La Bretagne consomme 3,5 fois plus de blé noir que la moyenne française : 11.000 tonnes par an. Pourtant, elle n’en produit que 3.000 tonnes. Des agriculteurs pleudihennais étaient prêts à répondre à cette demande, mais voulaient être assurés de la viabilité et de la pérennité économique. De plus, cette démarche nécessitait un accompagnement technique inexistant à ce jour et la structuration d’une nouvelle filière.

Fort de ce constat, la commune de Pleudihen sur Rance, près de Saint Malo, a souhaité engager son territoire dans une transition écologique et économique. Le projet ViVaTerr a ainsi été initié par une association d’entrepreneurs locaux, le Centre des Jeunes Dirigeants (CJD) Émeraude, et par des acteurs privés, suite à des réflexions menées à partir de 2015 autour de la commune de Pleudihen-sur-Rance

 

A propos Patrice Valantin

Patrice Valantin a une première carrière d’officier, en particulier à la Légion étrangère, puis d’entrepreneur. Fondateur de l’entreprise Dervenn en 2002, spécialisée en travaux et études de génie écologique, il la quitte en 2016 pour créer l’entreprise Reizhan, dont l’objectif est simplement la révolution par l’économie vivante. Il est également le directeur du parcours IRVIN et le président d’Oetopia

Les commentaires sont clos.