La Bretagne consomme 3,5 fois plus de blé noir que la moyenne française : 11.000 tonnes par an. Pourtant, elle n’en produit que 3.000 tonnes. Des agriculteurs pleudihennais étaient prêts à répondre à cette demande, mais voulaient être assurés de la viabilité et de la pérennité économique. De plus, cette démarche nécessitait un accompagnement technique inexistant à ce jour et la structuration d’une nouvelle filière.

Fort de ce constat, la commune de Pleudihen sur Rance, près de Saint Malo, a souhaité engager son territoire dans une transition écologique et économique. Le projet ViVaTerr a ainsi été initié par une association d’entrepreneurs locaux, le Centre des Jeunes Dirigeants (CJD) Émeraude, et par des acteurs privés, suite à des réflexions menées à partir de 2015 autour de la commune de Pleudihen-sur-Rance

 

Comments are closed

Boutons Paypal par Blog Expert